Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > D’anciens ministres algériens propriétaires d’appartements parisiens luxueux (...)

D’anciens ministres algériens propriétaires d’appartements parisiens luxueux ?

lundi 29 juillet 2019, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

D’anciens ministres algériens propriétaires d’appartements luxueux dans les beaux quartiers parisiens, la fille d’un ex Premier ministre algérien vivant avec fenêtres sur les Champs-Elysées, le magazine L’Obs a mené l’enquête sur les acquisitions immobilières de responsables algériens à Paris, qui en dit long sur les pratiques supposées des intéressés. Montages financiers sophistiqués, hommes de paille, prête-noms divers et reventes en cascades rendent difficiles les enquêtes mais certaines d’entre elles commencent à porter leurs fruits, avec leur lot de révélations au parfum de ce qui pourrait apparaître comme de jolis scandales…
Enquête de L’Obs, en date du 25 juillet 2019

L’enquête menée par L’Obs, et même si elle s’arrête à quelques noms, cite les quartiers où se trouvent des appartements luxueux d’anciens ministres. Le premier nom cité est celui de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui, habitant un magnifique appartement à Neuilly faisant face au bois de Boulogne et à deux pas de la Fondation Louis Vuitton.
Un voisinage des plus sélects pour le « fonctionnaire » grand ami des Bouteflika, qui n’a trouvé aucune difficulté à acheter un appartement dont le mètre carré est estimé à 15 000 euros. « L’ancien ministre, qui, la veille, nous assurait au téléphone ‘‘je n’ai rien à me reprocher, tout est en règle’’, refuse d’expliquer comment ses revenus de haut fonctionnaire lui ont permis d’acheter, en 2011, ce très grand appartement à une princesse saoudienne pour 3,45 millions d’euros », indique l’article de L’Obs. « Un grand nombre d’officiels algériens – actuels ou passés – et d’hommes d’affaires investissent dans la pierre, notamment dans les quartiers les plus huppés d’Ile-de-France », précise le média français en notant avoir dressé à partir des cadastres et les services de publicité foncière et les registres du commerce une longue liste d’oligarques établis à Paris ou dans sa banlieue huppée, mais « de cet inventaire, nous n’avons extrait qu’une quinzaine de noms ».

https://www.elwatan.com/edition/economie/enquete-de-lhebdomadaire-francais-lobs-les-appartements-luxueux-danciens-ministres-algeriens-a-paris-27-07-2019

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.